Conseils techniques

Lorsqu’on voyage en moto en groupe, et spécialement si on le fait avec des inconnus, il est nécessaire de suivre une série de règles pour éviter tout danger et retard que le comportement superficiel d’un participant pourrait entrainer, et garantir à tous les composants du groupe des vacances parfaites et sans inconvénients. A cette fin nous recommandons:

  • Si vous voyagez sur votre propre véhicule, assurez-vous que moto et pneus soient en parfait état
  • Les lois prévoient l’utilisation obligatoire d’un casque en Europe, et ce casque doit être conforme aux normes CE en vigueur. Bien que le casque soit le seul élément de sécurité obligatoire, nous vous recommandons vivement de ne pas monter en selle sans habillement de protection complet. Choisissez de préférence de l’habillement de type technique plutôt qu’une combinaison en cuir parce qu’en plus de vous protéger pendant la conduite, il est nettement plus pratique et confortable pendant les visites. Mettez également une combinaison anti-pluie dans vos bagages et portez toujours des gants pour moto.
  • Bien que nous ne puissions pas vous obliger à porter de l’habillement de protection pour la moto, nous insistons sur cet argument fondamental pour votre sécurité. Différemment de beaucoup de pays très étendus, les routes italiennes ne sont pas des rubans droits, plats, très larges, déserts (… et mortellement ennuyeux) mais elles présentent des difficultés techniques et des tracés enthousiasmants, pleins de virages, de montées et de descentes serpentant au milieu de la nature et dans les innombrables villages sur nos parcours, surtout les routes  que nous avons sélectionnées pour votre divertissement maximum en selle. Donc il faut se protéger! En particulier nous serions beaucoup plus tranquilles de ne plus voir personne monter sur la moto en bermuda mais seulement en pantalons longs doublés de kevlar, à bras nus mais seulement avec une veste pour moto avec des protections pour les coudes et le dos, et pas non plus en sandales mais seulement avec des chaussures fermées qui protègent tout le pied et la cheville.
  • Si votre tour comprend de la montagne, mettez aussi bien des vêtements légers – parce que le tour a lieu dans la belle saison – que quelques pièces plus chaudes dans vos bagages – parce qu’en montagne il peut faire froid même en plein été. Un sweat-shirt et quelques maillots techniques  ne peuvent donc pas manquer.
  • Si votre tour comprend le bord de mer, ayez toujours une serviette et un maillot de bain à bord, au cas où l’on s’arrête pour piquer une tête en cours de route …
  • Emmenez des vêtements pratiques. Même si l’hébergement est prévu dans des hôtels de premier ordre, nous avons choisi des établissements où l’atmosphère est décontractée
  • Evitez les sacs de voyage de type “top case” posés sur le réservoir, de même que tout ce qui peut facilement être volé de la moto durant les pauses et les visites

Nota bene:

  • Le matin nous nous mettons en route vers 9h00 – soyez ponctuel – et nous rentrons à l’hôtel aux alentours de16h30 – 17h00 de manière à vous laisser du temps libre à disposition pour vous reposer et faire ce dont vous avez envie: un plongeon dans la piscine, un peu de sport, un apéritif à l’hôtel, un massage ou un sauna au spa, une promenade à pied en ville …
  • Pour éviter tous les problèmes liés à la circulation en file indienne en ville, où l’on se perdrait au premier feu, nous évitons généralement l’hébergement dans les grandes villes, exception faite de Rome et Milan, points de départ et d’arrivée de tous nos tours. Nous choisissons par contre de préférence  des hôtels dans des petits centres pleins de charme et d’intérêt historique, jamais très loin de la civilisation, souvent des villages et petites villes comptant parmi les plus beaux d’Italie et qui constituent le cadre idéal pour un petit diner en tête-tête ou une promenade romantique au clair de lune.
  • Dans tous nos tours au programme nous garantissons:

– 90% de routes panoramiques offrant un paysage de toute beauté, immergées dans le vert de la nature ou sillonnant le long des côtes
– 90% de routes sinueuses, pleines de virages et dénivelés qui les rendent idéales pour s’éclater en moto et, au contraire,  l’absence de trajets droits et plats mortellement ennuyeux
– l’utilisation exclusive de routes asphaltées
– la non-utilisation d’autoroutes et voies principales sauf pour les premiers/derniers 50 km depuis/avant Rome et Milan, parce que l’utilisation de routes périphériques secondaires – par ailleurs probablement sans le moindre attrait – ne ferait que ralentir notre entrée ou sortie de la grande ville, avec un fort risque de rester embouteillés dans le trafic.